Recherche de fuite par détection à l’azote hydrogéné

Il s’agit d’un gaz hautement volatil et donc susceptible de traverser verticalement les matériaux non étanches (chape de mortier, couche de culture, …). Les fuites sur canalisations encastrées ou en pleine terre et préalablement remplies d’azote hydrogéné, sont repérées à l’aide d’un détecteur de particules (type Variotec 8) du gaz insufflé.

Img-6